Dijon et Dragons

forum de l'activité ludique de la MJC Montchapet-Maladière : jeux de rôle, jeux de plateau, figurines, etc.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Moïra et Gallica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
barbu
Admin
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 48
Localisation : dijon
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: La Moïra et Gallica   Lun 20 Oct 2008 - 0:55

Voila deux cycles indépendants tout en étant liés.
Ces deux cycles sont d'henry Loevenbruck et sont des sortes d'histoires parallèles à la notre. La Moïra se situe dans l'île de Gaelia qui n'est qu'une Irlande fantastique et Gallica est bien sûr une autre France.

La Moïra :
La louve et l'enfant,
Aléa, une jeune orpheline de treize ans, hérite sans le vouloir d'un don étrange et unique qui va la plonger au cœur des conflits politiques et religieux de l'île de Gaelia. Est-elle devenue le Samildanach, annoncé par la légende comme le sauveur des peuples de l'île ?
Fuyant sa ville natale, Aléa va devoir grandir seule et assumer une vie nouvelle. Elle va découvrir l'amour comme la haine, et elle devra faire face à de nouveaux ennemis : les soldats de la flamme, fanatiques religieux pour qui elle est devenue un danger, le conseil des druides, qui lui envient son pouvoir et de bien plus sombres rivaux encore.
Dans l'ombre, tel le reflet d'un miroir, une louve solitaire vit une aventure étrangement parallèle à celle de la jeune orpheline. Leur avenir est encore flou, mais une destinée unique attend la louve et l'enfant….
La guerre des loups,
· Les loups, bientôt, seront réunis. Derrière Imala, la louve blanche, la meute grandit, et bientôt elle sortira de l'ombre pour aller au combat. Les clans, unis, mèneront à la victoire celle qui parle leur langue : Aléa, la Fille de la Terre !
Non, Aléa n'est plus une enfant. Après avoir enfin accepté le pouvoir étrange dont elle a hérité, elle se décide maintenant à aller elle-même au devant de son destin. Accompagnée de ses nouveaux amis, protégée par les loups, elle va partir à la recherche de son passé et au devant de son avenir ! Mais ceux qui la recherchent ne sont jamais très loin. Fanatiques religieux, politiciens arrivistes, sorciers fous, ils sont prêts à tout pour retrouver la Fille de la Terre. Ainsi commencera la guerre.
La nuit de la louve,
Elle est le Samildanach. Le dernier enfant du Saîman.
Celle qui devra faire entrer Gaelia dans un âge nouveau. Car Gaelia se meurt. Sur l'île, partout, la guerre fait rage. On chasse même les loups ! Le feu de la haine déferle, nourri par les fanatismes religieux et la soif de pouvoir, pendant que la magie, lentement, disparaît.
Oui, Gaelia se meurt, et le temps presse. Il faut sauver les silves, retrouver la louve blanche chassée par les hommes, comprendre le sens de la Moïra et des trois prophéties et surtout, surtout : préparer le monde de demain.
Car dans l'ombre, elle sait qu'il l'attend. Maolmòrdha. Le Porteur de la Flamme des Ténèbres. Cette fois-ci, elle devra l'affronter. Seule.
Une guerre, deux êtres, trois prophéties. Peut-on tout sacrifier au nom de la liberté ?

Gallica :
Le louvetier,
1154 : imaginez une France de légende, nommée Gallica…
Dans le comté de Tolsanne,on raconte que, pendant la nuit de la Saint-Jean, un jeune homme marcha dans les flammes pour sauver un loup du bûcher. Son nom était Bohem, le fils du louvetier.
Quatre ans plus tard, sa vie bascule : son village et sa famille sont massacrés par de mystérieux guerriers. Terrorisé, il s’enfuit, traqué par des forces sanguinaires dont il ne sait rien.
Sur les routes de Gallica, Bohem rencontre alors les Compagnons du Devoir, jeunes artisans qui parcourent le pays et dont l’étonnante fraternité lui vient en aide. En chemin, il apprend qu’il est devenu l'objet de toutes les convoitises politiques et religieuses du royaume. Il doit échapper au roi de Gallica, à la Milice du Christ et à un ennemi inconnu qui semble tout savoir de ses origines : le Sauvage.
Face au danger, Bohem s’efforce de comprendre pourquoi on le pourchasse et découvre sa surprenante affinité avec les Brumes, ces créatures légendaires, ces licornes, ces loups que les hommes exterminent.
Or Bohem le devine : son destin est caché dans le secret des loups.
La voix des brumes,
1154 : imaginez une France de légende, nommée Gallica…
Les Brumes, ces créatures merveilleuses qui peuplent les légendes, sont en train de disparaître.
Chaque jour, elles meurent par dizaines dans les forêts de Gallica. Bohem, s’il veut tenir la promesse qu’il a faite à la Licorne, devra rapidement trouver les portes du Sid pour y conduire les Brumes. Aidé par Chrétien de Troyes, il devine que tout se jouera la nuit de la Toussaint, quand les portes du Sid seront ouvertes. Mais où sont ces portes mystérieuses ? Existent-elles vraiment ?
En compagnie de ses amis, Vivienne la jeune trouvère, Mjolln le nain venu de Gaelia, Trinité La Rochelle, Compagnon du Devoir, et Bastian le louvetier, Bohem quitte la cour d'Hélène de Quienne pour trouver enfin le moyen de sauver les Brumes.
Mais les ennemis de Bohem n’ont pas disparu. Le Sauvage réunit à nouveau les druides et les terribles guerriers aïshans pour l’arrêter. Car ils veulent lui voler son bien le plus précieux…
Pendant ce temps, la guerre fait rage : elle oppose le royaume de Gallica à celui de Brittia. Et l’issue de ce conflit pourrait bien changer à jamais le visage du pays.
Les enfants de la veuve,
· L'hiver s'abat sur l'an 1154 dans les couleurs sombres de l'apocalypse.
Les Brumes, ces créatures de légende, ont quitté le monde. Ce sont les hommes, à présent, qui meurent les uns après les autres, emportés par cette épidémie dont nul ne connaît le nom.
Bohem, celui que les Compagnons du Devoir nomment Liberté Outremer, saura-t-il trouver le remède à cette malédiction ? Trouvera-t-il la troisième voie ?
Car il est l'Enfant de la Veuve, le passeur des mondes. Il est l'héritier de la parole perdue, celui qui pourra achever l'hiver, guider les hommes et les loups vers un nouveau printemps.
Pendant que le monde se déchire, que les rois et les soldats du Christ s'affrontent dans un ultime combat, Bohem cherche le chemin d'une nouvelle chance.
S'il échoue, Gallica, à jamais, échappera à nos mémoires.

On remarque la part belle donnée aux loups dont l'auteur a étudié les moeurs.
Ces livres montrent bien le passage de l'ancien monde paien et fantastique au nouveau monde chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espaceludique.bbfr.net
Fanny
Zomath
avatar

Nombre de messages : 2945
Age : 34
Localisation : In the TARDIS
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: La Moïra et Gallica   Lun 20 Oct 2008 - 13:38

J'ai l'intégrale de la Moïra dans ma Pile A Lire, on ne m'en dit que du bien, il faudra que je m'y jette un de ces 4...

A savoir que Loevenbruck écrit aussi des thrillers, que je n'ai pas lus mais qui ont l'air de moins bonne qualité que ces écrits fantasy.

_________________
-I'm the Doctor. I'm a Time Lord. I'm from the planet Gallifrey in the constellation of Kasterborous. I'm 903 years old, and I'm the man who's gonna save your lives and all six billion people on the planet below. You got a problem with that?
- No.
- In that case: Allons-y!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Moïra et Gallica
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres numeriques (pdf)
» 1870
» Conflits en Europe - Deuxieme partie du XIXeme Siecle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dijon et Dragons :: Vie publique :: inspirations, inspirations :: inspirations livresque-
Sauter vers: